mardi 22 décembre 2009

Pauvreté : L’Europe et les collectivités innovent


La Commission européenne a publié début décembre un nouvel appel à proposition dans le cadre du programme thématique "Acteurs non-étatiques et autorités locales dans le développement". Les collectivités territoriales ont jusqu’au 25 février 2010 pour proposer des projets de coopération avec un pays « partenaire » pour lutter contre la pauvreté par le développement durable.
Lancé en 2007, le programme est destiné à soutenir jusqu’en 2013, les actions de coopération décentralisée et d’éducation au développement menées par les collectivités territoriales. « L’objectif prioritaire de ce programme est l’éradication de la pauvreté dans le cadre d’un développement durable, et notamment la poursuite des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). » Centré sur « les acteurs », il vise à renforcer les capacités des organisations de la société civile (ONG) et les collectivités locales, « comme condition préalable à l’avènement d’une société plus équitable, plus ouverte et plus démocratique, au moyen d’un soutien à leurs initiatives ».
Lu sur http://www.developpementdurablelejournal.com/spip.php?article5792

mercredi 16 décembre 2009

OGM : La toxicité de maïs transgéniques remise en question ?


Une étude réalisée par des chercheurs du CRIIGEN et des universités de Caen et de Rouen sur trois maïs de la firme américaine Monsanto montrerait leur impact sur les reins et le foie des mammifères. La découverte, si elle était confirmée, pourrait remettre en question l’innocuité de ces organismes génétiquement modifiés.
Les tests de Monsanto, qui ont permis les autorisations internationales de trois maïs OGM pour commercialisation, ont été contre expertisés par des chercheurs du CRIIGEN (Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique), de l’Université de Caen et Rouen. Ces OGM, qui ont l’intérêt pour les agriculteurs de produire des insecticides naturels (avec le MON810 et le MON863) ou d’absorber le désherbant Roundup (avec le NK603) ne seraient pas sans effet sur la santé des mammifères. La nouvelle étude s’est appuyée sur des tests d’une durée supérieure aux 90 jours qui servent habituellement de référence.
Les avis précédents de l’EFSA, de l’AFSSA et de la CGB, comités européen et français de sécurité des aliments, s’étaient pourtant prononcés sur l’absence de risques. Selon Gilles-Eric Séralini, chercheur à Caen et président du conseil scientifique du CRIIGEN, connu pour son combat contre Monsanto, les autorités sanitaires se basent sur la lecture des conclusions présentées par la firme américaine et non sur celles de l’ensemble des chiffres. Les chercheurs auraient, eux, pu obtenir l’intégralité des documents, après décision de justice, pour établir leurs conclusions.
Lu sur http://www.developpementdurablelejournal.com/spip.php?article5731

mardi 15 décembre 2009

Copenhague : Le coup de gueule de l’Afrique


La délégation africaine, qui avait déjà menacé de quitter la table des négociations début novembre à Barcelone, a suspendu lundi 14 décembre pendant quelques heures sa participation au Sommet de Copenhague.
Le bras de fer se poursuit au Sommet de Copenhague entre pays en développement et pays développés. Lundi 14 décembre, les états africains, soutenus par les membres du Groupe des 77 (coalition de 130 pays en développement), ont suspendu leur participation aux groupes de travail.
L’Afrique, qui s’inquiète du nouvel accord peu ambitieux sur le climat qui se dessine et de l’effort qui lui est demandé, s’insurge contre la disparition pure et simple du Protocole de Kyoto en 2012. Les pays africains estiment qu’une poursuite du Protocole avec des engagements plus forts des pays développés pourrait apporter une réponse efficace au défi climatique. Ils appellent les USA à rejoindre le Protocole et réclament à l’ensemble des pays industrialisés de réduire de 40% leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2020 et par rapport à 1990, comme le recommandent les experts du GIEC.
Le protocole de Kyoto, adopté en 1997 et entré en vigueur en 2005, contraint tous les pays industrialisés, à l’exception des Etats-Unis qui ne l’ont pas ratifié, à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) de 5,2% par rapport à 1990 d’ici à 2012, année où prend fin sa première phase.
Lu sur http://www.developpementdurablelejournal.com/spip.php?article5723

lundi 14 décembre 2009

Entreprise / Secteur non marchand


Pour la toute première fois une ONG affiche sa détermination à aller toujours plus loin dans l’exigence envers le monde économique. Le WWF-France vient de publier son premier rapport rendant compte de la coopération avec les entreprises partenaires. Rapport http://www.wwf.fr/partenariats-entreprises

mardi 8 décembre 2009

lundi 7 décembre 2009

C’est pas du jeu ! L’industrie du jouet à l’heure de la mondialisation


Le commerce international du jouet ne date pas d’hier. Mais l’industrie du jouet est aujourd’hui fortement mondialisée et repose sur des chaînes de production complexes reliant les pays, les ouvriers et les consommateurs du monde entier. La plupart des jouets que nous achetons en Europe sont fabriqués en Chine.
Pour en savoir (beaucoup) plus : http://www.cdurable.info/C-est-pas-du-jeu-L-industrie-du-jouet-a-l-heure-de-la-mondialisation,2181.html

jeudi 3 décembre 2009

Vie sexuelle ...


Quoi de plus écologique et naturel que la bagatelle ? Pourtant, un peu de vigilance reste nécessaire, parfois, pour éviter que nos ébats ne fassent des éco-dégâts...
Plus que tout autre exercice, la bagatelle est en effet un petit bijou écologique : dans sa forme la plus dépouillée, nulle autre énergie que celle du corps n’est sollicitée ; aucun accessoire n’est absolument nécessaire ; elle fait du bien sans perturber qui que ce soit.
Et s’il y a bien un endroit où être un cochon est permis, c’est dans son lit. "Faites l’amour, pas la guerre !" criaient les audacieux soixante-huitards. Après le rose de l’émotion, le rouge de la passion, le sexe se décline en vert. Attention, comme l’être humain adore faire compliqué, sa bête à deux dos, quand elle est outillée, peut tout de même avoir quelques impacts sur l’environnement.
Lu sur http://www.mescoursespourlaplanete.com/TrucsVerts/Vie_quotidienne__38/Vie_sexuelle_45.html

mercredi 2 décembre 2009

La question qui tue .....


Nos enfants iront-ils encore aux sports d’hiver ?

Rien n’est moins sûr… et en réalité, tout dépend de ce que l’on regarde : l’altitude limite d’enneigement devrait être repoussée de 300 mètres environ vers les sommets dans les 40 prochaines années, ce qui poussera les touristes en quête de poudreuse à délaisser les stations de moyenne montagne et à fréquenter les stations les plus élevées, qui risquent du coup la sur-fréquentation. Cet enjeu concerne un peu moins la France par exemple, qui représente quand même 9% des stations mondiales mais dont les grands domaines skiables sont situés pour la plupart à plus de 1 200 mètres. Mais les stations devront à terme, notamment en moyenne montagne, recourir davantage encore aux canons à neige (qui consomment de l’eau et de l’énergie, et ne font que masquer le problème) ou se reconvertir à d’autres activités que le « tout-ski ». Après tout, seuls 8% des gens pratiquent aujourd’hui une activité de sport d’hiver durant leurs vacances, il y a donc (déjà) de la place pour profiter autrement de la montagne : randonnée, vélo sur neige, activités de type spa (écologique bien sûr), etc. Lu sur http://www.mescoursespourlaplanete.com/TrucsVerts/Sports_d_hiver_7.html

mardi 1 décembre 2009

Un 200-ième message en musique ....



Eric Prydz vs. Floyd - Proper Education

http://www.youtube.com/watch?v=uxNrWVKX9WI